promenade matinale

promenade matinale

Quand on prend une marche sur notre chemin de Provence il y a toujours un Dupont (ou Dupond) qui nous suit. Parfois les deux. Ils se prennent vraiment pour des chiens! En fait on leur a caché la vérité. Ils ne savent pas qu’ils sont des chats. Surtout que c’est Brontë qui les a élevés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s