Moriss dit MoMo

Dans la vie, parfois on a de grands rêves. Le miens était d’avoir un âne. Pour la beauté de la chose. Parce qu’un âne, par définition, ça se languit. Et j’aime le concept de la langueur. La mélancolie de fixer le vide et d’attendre le temps qui passe.

Et bien le voilà. Enfin. Bonheur indescriptible.

Momo 1 Momo 2 Momo Momo 3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s