Ouf!

20 dec 2On l’a échappé belle. Mon écrivaine va faire le train hier matin et en entrant dans le poulailler il y avait tellement de boucane qu’elle ne voyait rien. Revient à la maison en hurlant: Annick vient au poulailler, moi je crois qu’il y a eu un massacre de renard. J’arrive et vois bien qu’il y a un gros trou de combustion dans le plancher du poulailler et me dépêche à remplir des chaudières d’eau. On pense que dix minutes plus tard et on perdait tout nos pensionnaires. Pis collé sur le poulailler on a une grosse remise, pis collé sur la remise on a une grosse pruche pis collé sur la pruche ben y a la maison…. On a eu peur pas pire. Pis notre canne Khalo (notre indian runner) a toussé toute la journée. Grosses émotions…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s