frissons

Image

frissons

Il y a deux semaines, j’ouvre la porte de la grange le matin très tôt, il fait -25. Je me dis un petit 5 minutes, le temps que les chèvres prennent de l’air un peu. Elles rentrent et deux chèvres (dont Janis, sur la photo) sont prises de violent tremblements. Je vais chercher mon écrivaine en courant et on s’installe pour les réchauffer. J’ai dû prendre Janis sur mes genoux et la frictionner pour que ça passe, Leçon numéro 1: en bas de -10, des chèvres ça reste en dedans.

grosse frayeur

Image

Hier, 31 décembre, les deux chiennes jouent sur le sofa et pour une raison qu’on ignore, Dali se met à hurler sa vie. Mais vraiment hurler sans arrêt. On réussi à trouver un vétérinaire ouvert à Sherbrooke. Elle se plaint tout le long du trajet aussi. Ce qui fait une grosse heure de douleur extrême. Arrive chez le vet, descend du char, branle de la queue, bave partout, est où la baballe? Tsé comme quand tu vas au garage avec ton char qui fait kling-chak-bedang pis qui est tiguidou quand t’arrives là? Ben, pareil. On l’a fait examiner pareil: top shape. Mais moi, tout le long du trajet, j’ai braillé comme un veau parce qu’au hurlement qu’elle faisait on s’en allait assûrément la faire euthanasier… Elle peut bien ronfler en dormant, c’est ok…Ça me dérange plus non plus qu’elle prenne toute la place dans le lit.Dali dort (1 sur 1)