La grande évasion II

Il est 15h30, je suis au travail, je reçois un coup de fil de mon écrivaine:

– As-tu fini?

– heu non pourquoi?

– Ben Olivier est venu chercher le bouc (qu’on avait loué pour faire accoupler les chèvres), apparemment il a mal fermé la porte pis ça a d’l’air que tout le monde s’est sauvé

– fuck…DSCF1329 DSCF1330Ça, c’est ce qui m’attendait en arrivant chez nous. Tout le monde était bien fier de son coup. Ça m’a pris 1 heure retourner tout le monde dans la grange. Je vous épargne les détails… Mais sachez qu’un ânon qui ne veut pas avancer, ça n’avance pas. Mais je gagne toujours. Remarquez aussi sur les photos qu’aucun ânes n’a de licous… Très mauvaise idée. Vraiment. Bravo championne..

Publicités