A propos lebruitdessabots

Née à la ville, retour à la terre progressif, maintenant à la tête d'une fermette de 23 bêtes (6001 si on inclut les mulots). Il y a le bruit des sabots que font les chèvres et les ânes. J’adore. C’est une des premières choses que j’ai aimé lors de leur arrivée. Le bruit des sabots sur le bois. Le bruits des sabots sur ma terre.

chienchiens avec baballes

Image

C’est toujours plus facile de photographier un chien gris et blanc dans la neige qu’une grosse face foncée… Ceci explique le pourquoi du comment qu’il n’y a (presque) que des photos de Brontë.

Recette maison pour faire du vrai bon pain (à lire absolument)

17022180_1249950128425525_6963656970674843148_n

Pain sans pétrissage (Recette de je sais pas qui adaptée par mon écrivaine….)

Prends pour acquis que ça va te prendre un bon 12-14 heures avant de manger ton pain.
Because c’est un pain de lenteur. Tu le pétris pas, tu l’attends.
Fait que.
Ton vinyle préféré.
1 once et demi de gin, une tranche de lime ou de pamplemousse rose, un peu de tonic, de l’eau pétillante et un glaçon.
Et
1 et 3/4 tasse d’eau
1/2 c. à thé de levure
1 1/2 c. à thé de sel
3 1/2 tasses de farine bio non blanchie (moi je mets 2 t. de non blanchie, 3/4 d’épeautre, 3/4 de kamut, mais t’sais, c’est une question de goût dans le sens que Sauvé est ben difficile pis que si je mets du seigle ou du grain elle chigne)
Ton gin dans une main, tu mélanges le reste de l’autre que t’auras (ou pas) lavée au préalable. Tu veux juste avoir une pâte homo(gène).
Lave ta main de pain. Mets une pellicule (un esti de saranwrap) sur ton plat de pâte pis installe ça sur un banc de piano en bois à côté du poêle à bois (allumé viarge)
T’as pas de banc de piano ou de poêle à bois? Va t’acheter du pain tranché ou fais juste le laisser à température ambiante.
D’une façon ou d’une autre, tu vas laisser ta pâte lever pendant 12 heures, fait qu’on s’en fout.
Refais-toi un gin. Mets une vieille toune disco pis danse devant la bay window.
Le reste de ta nuit t’appartient.
En te levant ou en revenant de ton rave, farine un plat. Rabats délicatement vers le centre ta pâte bien levée (elle va tomber, capote pas), puis dépose-la dans ton bol fariné.
Farine un peu le dessus aussi.
Remets ton esti de saranwrap pis retourne ça sur le banc de piano ou près d’un calorifère mettons si t’as l’électricité.
Laisse le lever encore une heure.
À mi-chemin de ce dernier pointage (attention, terme scientifique) allume ton four à 450 (ben non pas des celsius) pis mets à chauffer sur la grille du centre une vieille cocotte (genre creuset dont tu te sers plus trop parce que le fond est émaillé pas mal mais qui a encore son couvercle).
Quand ton pain aura doublé après son heure de pointage, sors ta cocotte (je te déconseille de le faire à mains nues) verse ta pâte à pain dedans, remets le couvercle pis sacre ça dans le four.
Faire cuire 30 minutes, enlève le couvercle et poursuis ta cuisson encore 30 minutes.
Sors ton pain, laisse-le refroidir 15 bonnes minutes sur une grille.
Retourne-le, frappe délicatement en-dessous au centre avec tes jointures ou le bout de tes doigts, écoute le son que ça fait.
Écrase ta croûte un peu, écoute ça encore.
Tranche-toi un bon morceau, ou mieux encore, arrache-le.
Mets pas de beurre ou d’huile sur ta première bouchée.
Si tu le manges pas tout dans l’heure qui suit, tu peux le garder dans un sac un jour ou deux.
Fais-toi des tartines champignons-asperges-fromage québécois avant de le perdre. Avec un verre de rouge.
Xxx