beautés âsines

Toundra et son toupet d’hiver

Pis Moriss et son toupet d’hiver

L’hiver de force

ça fond tranquillement (mais pas vite…)

Surf des neiges: la neige accumulée lors de la tempête de la semaine dernière fout le camp du toit de tôle de l’appentis. C’est vraiment impressionnant. (Je pense que ça fait pas loin de 16 pieds de long).

 

Grosse tempête

Fallait bien me rendre à la grange et au poulailler… Pas eu le choix d’y aller en raquettes. C’est la meilleure façon de taper les trails.

Anecdote: Comme une bonne farmer que je suis devenue et comme une vraie survivalist (prononcer en anglais survivalist c’est ben important) j’ai tout préparé hier en fonction d’un long siège sans électricité. Me suis occupée d’avoir beaucoup de bois de rentré pour le poêle à bois, j’ai rempli le bain d’eau pour toilette et animaux, rempli les chaudières d’eau pour les chiens, les chats, rempli une grosse cruche d’eau pour l’eau potable, sorti les chandelles, les allumettes, me suis assurée qu’on avait de la bouffe pour plusieurs jours. Rechargé les cellulaires. Tout pour tenir le fort. Ma Blonde me trouvait crinquée… Mais tsé, on est loin de tout fa que… Fa que viens pour aller me coucher, (elle est déjà à moitié endormie) et elle me demande si je voulais aller moudre du café au cas où…. sa seule préoccupation, de tout ce qu’il y avait à penser…. une seule et unique…. aurons-nous du café demain matin. Ouaip c’est ma femme… pragmatique.